Loading

Laboratoire Poison 2 – esquisse

un chantier documentaire par Adeline Rosenstein

Cérémonie secrète où le sens s’élabore dans le jeu des corps, la musique et les non-dits, Laboratoire Poison d’Adeline Rosenstein est un projet en plusieurs volets qui s’appuie sur des matériaux historiques souvent méconnus, pour donner lieu à des performances puissantes qui soumettent chacun à sa conscience. Adeline Rosenstein y explore les mécanismes à l’œuvre dans la conduite du combattant défait : trahir ou se tuer ? Se laisser condamner ou absoudre ?

Convaincue qu’une part de notre histoire repose sur la fascination ou le rejet de ces modèles absolus que sont les héros, Adeline Rosenstein interroge notre façon de porter des jugements. Elle cerne avec intelligence ce qui se joue quand le héros bascule, agit en traître, et prétend le contraire. Phénomène humain que l’on gagne à savoir reconnaître.

Dans Laboratoire Poison 2, Adeline Rosenstein fouille notre histoire collective, et notamment les attitudes contrastées d’anciens résistants de gauche lors des luttes pour la liberté et l’indépendance de trois anciennes colonies : l’Algérie, le Congo, le Mozambique. Le silence sur la torture et le risque du déshonneur pèsent politiquement et intimement sur les témoins.

L’esquisse développée à Gand in Co-laBo et présentée au Festival de Marseille en juin 2019 est consacrée aux souvenirs de la guerre d’Algérie. Ici, le théâtre des mémoires fait écho à l’actualité. « Comment des personnes au discours antiraciste peuvent-elles avoir des comportements racistes ? Comment des anticolonialistes peuvent-ils réagir de façon colonialiste ? » Thème épineux, mais, en tant qu’artiste, Rosenstein n’a pas son pareil pour développer une langue théâtrale empreinte de la finesse et la légèreté qui rendent de tels thèmes abordables.

Juin 2019

To be continue / Calendrier

Adeline Rosenstein conçoit LABORATOIRE POISON comme une anthologie sur le désir et la fabrication d’images de luttes clandestines.

Laboratoire Poison 1 a été créée en janvier 2019 et présentée au Théâtre de la Criée en novembre 2019 dans le cadre du Festival Rencontres à l’Échelle. Amorcée au sein de Little Big Horn par la réalisation d’une esquisse en juin 2019, la création de Laboratoire Poison 2 se poursuivra avec de nouveaux partenaires et aura lieu en juillet 2020 dans le cadre du 25e Festival de Marseille.

octobre 2018 – résidence d’écriture – La Friche la belle de Mai à l’invitation des Bancs publics / Marseille

mai-juin 2019 – résidence in-cola au Dansstudio S3 les ballets C de la B (Bijlokekaai 7 Gent) – répétition publique le 07.06.2019

16.06.2019 – présentation d’une esquisse de Laboratoire Poison 2 – Festival de Marseille

automne 2019 – écriture

janvier 2020 – résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers

février-mars 2020 – résidence au Théâtre Océan Nord

juillet 2020 – création au Festival de Marseille

avril 2021 – représentations à Bruxelles

 

Contact production

Pour toutes informations relatives au développement de cette anthologie, vous pouvez écrire à production.laboratoirepoison(a)gmail.com.

Laboratoire Poison 2 - esquisse, en résidence à Gand in Co-laBo - Juin 2019
Laboratoire Poison 2 - esquisse, en résidence à Gand in Co-laBo - Juin 2019 (2)
Laboratoire Poison 2 - esquisse, en résidence à Gand in Co-laBo - Juin 2019 (3)
Laboratoire Poison 2 - esquisse - photo de Serge Gutwirth
Accessoires pour Laboratoire Poison 2 par Adeline Rosenstein - esquisse