Loading

Abri, les casaniers de l’apocalypse

une création de Silvio Palomo et le Comité des fêtes

Tou·te·s aux abris!
Se préparer à tout, surtout au pire.
Se rassurer même si tout va bien.
Faire des plans, des listes, car tout peut arriver, n’importe quand.
En attendant, s’entraîner, s’occuper, ranger et discuter.
Il faudrait juste que quelque chose arrive pour que l’aventure commence !
Intérieur ou les casaniers de l’apocalypse est une création conçue pour six acteur·trice·s. Ensemble, ils·elles mettront (presque) tout en œuvre pour sublimer leur quotidien et construire un abri à leur image.
Bienvenue dans un monde du « au cas où » et du « pratico-pratique » où l’on tente en vain de reconstituer un simulacre du monde.

***

Comme il est doux d’être chez soi !
À l’abri des regards, de la rumeur, des brouhahas, des catastrophes.
Vaquer à ses petites occupations hors de tout danger, comme si de rien.
Le cocon du logis reste pour les casanier·e·s le dernier refuge de l’utopie. On le modèle à notre image, selon nos besoins et nos envies. Quelques plantes, à défaut d’avoir un jardin, des éclairages qui tentent de récréer la lumière naturelle, parfois même un aquarium avec quelques poissons: le tout venant composer nos paysages domestiques.

Avec Abri ou les casanier·e·s de l’apocalypse, je souhaite enfermer les personnages en vase clos. Prétexter une fin du monde, utiliser un contexte qui frôle le sensationnel et l’apocalyptique, pour interroger une petite tribu obligée de vivre ensemble dans un espace confiné. Que reste-t-il alors de leurs habitudes, de leurs manies et de leurs préoccupations ? Ou encore, comment peuvent-il·elle·s réinventer une lecture sensible de leur quotidien et de ce territoire, où le temps semble, de par la finitude de leur monde, suspendu ?

Juin 2019

Silvio Palomo

Silvio Palomo est un metteur en scène Franco-Chilien. Il réside et travaille à Bruxelles depuis 2010 après l’obtention d’un diplôme en Interpréatation Dramatique à l’Institut supérieur des Arts du Spectacle ( INSAS).
Depuis plusieurs années, il développe avec le Comité des fêtes un langage scénique tissé de dialogues anodins, de répétitions et de tics de langage. Ensemble et à travers un travail d’improvisation, ils/elles décortiquent des comportements du quotidien pour en dégager une matière éminemment théâtrale et créer de l’étonnement en décelant l’insolite au sein de l’ordinaire.

Suite à la création de La Colonie (2016) une série théâtrale en 4 épisodes et Ørigine (2018) à La Balsamine (Bruxelles), le Comité des fêtes poursuit ses recherches sur les limites du langage et des rapports humains avec Intérieur ou les casanier·e·s de l’apocalypse.

En parallèle, Silvio collabore avec son frère plasticien/scénographe Itzel Palomo sur Appel d’air présenté au Giboulés du TJP, CDN d’Alsace en mars 2018, ainsi qu’avec l’artiste plasticienne/ scénographe Justine Bougerol sur Terrain vague, un projet hybride à mi-chemin entre les arts visuels et les arts performatifs.

Silvio est également artiste résident de L’L où il mène une recherche sur les fluctuations du non- évènement avec Manon Joannotéguy.

Calendrier de création

printemps 2019. conception

mars 2020. résidence de recherches à Montevideo / Marseille

novembre 2020. résidence de recherches au Centre Wallonie Bruxelles / Paris

avril 2022. création au Théâtre de la Balsamine / Bruxelles